29.03.2012 10:00 

Samedi prochain, de 20h30 à 21h30, Feldschlösschen éteindra les lumières du château. Par cette mesure symbolique, Feldschlösschen soutient la plus grande action pour l'environnement du monde, la «Earth Hour 2012». Depuis de nombreuses années déjà, Feldschlösschen est engagée par des mesures concrètes permettant de manier les ressources naturelles de manière durable. Depuis 2006, l'entreprise a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 28 % en tout.

Samedi prochain, l'emblème de la Fricktal sera dans le noir pendant une heure: Feldschlösschen participe à l'action «Earth Hour 2012» menée au niveau mondial et éteindra à 20h30 l'éclairage de son château pour une heure. Le 31 mars, dans des milliers de villes, la lumière restera éteinte pendant une heure pour mettre un signe de notre volonté de faire plus pour la protection du climat. Pendant l'action «Earth Hour» de l'an dernier, les illuminations des emblèmes locaux ont été éteintes dans plus de 5 000 villes. «Earth Hour 2011» a touché environ 1,8 milliards d'hommes tout autour du globe, c'est pourquoi cette action est considérée comme la plus grande action pour l'environnement de l'Histoire.

Feldschlösschen mise sur des énergies renouvelables
«Depuis de nombreuses années déjà, Feldschlösschen s'engage avec des mesures tout à fait concrètes pour la protection de l'environnement», souligne Thomas Janssen, responsable du service Technique et environnement au sein de Feldschlösschen. «Grâce à des idées novatrices, nous avons, rien que l'année dernière, réussi à réduire de 13 % les émissions de CO2 résultant de l'utilisation de carburants et de combustibles fossiles.»

Ce résultat extraordinaire a été atteint grâce à des investissements dans des installations de production et des infrastructures plus efficientes en termes  d'énergie ainsi que par l'utilisation renforcée d'énergies renouvelables, par exemple le biogaz pour le chauffage des bâtiments de production à Rheinfelden. C’est ainsi que, l’année dernière, dans la brasserie Feldschlösschen, il a été possible de couvrir en tout 46 % des besoins en combustible en utilisant des énergies renouvelables.

D'autres réductions annuelles de 4 % au moins sont prévues
L’entreprise Feldschlösschen a conclu une convention d’obligation de résultat avec l’Office fédéral de l’énergie et coopère de manière intensive avec l’Agence de l’énergie pour l’économie (AEnEC). Depuis 2006, Feldschlösschen a réduit les émissions de CO2 résultant de l’utilisation de carburants et de combustibles fossiles de 28 % en tout. Pour les prochaines années, Feldschlösschen a programmé de nouvelles réductions d’au moins 4 % par an.